dimanche 13 août 2017

Révolution Roaccutane (Acnétrait) : Derniers mois et bilan à 1 mois 1/2

Ma tête aujourd'hui (et éblouie) !
Ceux et celles qui suivent ma lutte contre l'acné l'attendaient sûrement ! Voici mon bilan des derniers mois du traitement Roaccutane (Acnétrait) que j'ai suivi depuis octobre, et où j'en suis aujourd'hui.

Je vais détailler plus après, mais en bref, les derniers mois ont été synonymes de douleurs, lassitude, inquiétude... J'en ai parlé sur mon Insta, la fin était vraiment difficile pour moi, j'avais vraiment hâte que ça se termine ! Même si, une fois encore,  je le répète, je n'ai absolument aucun regret.

L'Acné, le Dermato et Moi - 1ère consultation (octobre 2014)



3 derniers mois compliqués

Contrairement aux bilans précédents, je ne vais pas revenir individuellement sur chaque mois. Vous en aviez un aperçu dans le précédent bilan, les effets secondaires commençaient à se gâter pour moi !

En avril, la peau de mon visage faisait des siennes, elle tiraillait, pelait, avec des boutons de déshydratation. Il n'y a que début juin que j'ai enfin trouvé la solution : du gel d'Aloe Vera ! Ce gel a tout sauvé : mon visage, mes bras et ses plaques sèches qui démangent, l'eczéma... Mes plaques sur les bras ont mis beaucoup de temps à cicatriser, cela a laissé de la peau blanche dessous, qui commence juste à s'estomper. J'avais tout essayé avant l'Aloe Vera : des crèmes riches pour le corps, des huiles, des baumes, et une crème à la cortisone pour les démangeaisons. Le grand désespoir en gros !

L'eczéma, parlons-en. Je suis une personne de nature assez stressée / anxieuse. Mais pas jusqu'à avoir de l'eczéma. Je ne sais pas si le Roaccutane a exacerbé ce risque, mais je me suis retrouvée avec de l'eczéma sur le visage en juin ! Des tas de petits boutons qui démangeaient à mort ! Je vous laisse imaginer ma déprime après 8 mois de traitement x). Heureusement, avec l'aide de l'Aloe Vera (oui encore), je n'ai gardé aucune trace après la crise, pas même une croûte.

La fin !
Concernant les tendinites, au fur et à mesure je les ai supportées de moins en moins. J'ai eu des rendez-vous de kinésithérapie à partir de la fin avril, jusqu'à la mi juin, pour un total de 12 séances. Et je peux vous dire que j'ai douillé. Toute la chaîne tendineuse, du bas du mollet jusque sous le pied, était atteinte, autant à droite qu'à gauche. La kinésithérapie m'a réellement aidée même si le nombre de séances qu'a choisi le kiné n'était pas suffisant. Concrètement, les douleurs, au début uniquement matinales, sont devenues permanentes, quelles que soient mes activités de la journée.

Malgré tout, ces tendinites ne m'ont pas empêchée mi-juin de me rendre 3 jours en festival de musique (j'avais les billets depuis longtemps), avec toute la marche et la posture debout que cela implique !

2 juillet 2017 : fin de l'aventure Roaccutane

A cette date, je prenais ma dernière capsule d'Acnétrait. Ma peau était lisse, sans boutons, belle malgré quelques cicatrices ! Depuis des mois maintenant je ne me maquillais plus le teint. Je lavais mes cheveux une seule fois par semaine, un bonheur ! Mes bras tout secs cicatrisaient peu à peu. Je ne supportais plus mes tendinites, et je crois que tout le monde était au courant ahah :-D. Mon dos ne me faisait plus souffrir. L'eczéma était sous contrôle. Mes yeux n'étaient plus secs.

Le dermatologue m'a chaudement recommandé de rester à l'ombre ou avec de la crème solaire SPF50 cet été, pour éviter les rechutes. Pas facile... Déjà pendant le festival, il a fait une chaleur caniculaire, alors même si j'avais la casquette vissée sur la tête, j'ai cramé ailleurs ! Je fais mon possible pour me protéger mais ce n'est pas évident. Il m'a aussi affirmé que les effets secondaires y compris les tendinites, vont s'estomper d'ici 1 à 3 mois, et que mes cicatrices et l'état de ma peau vont continuer à s'améliorer d'ici à la fin décembre. A suivre donc !

Moi, 100% au naturel, 2 jours après la fin du traitement

Bilan 1 mois 1/2 après la fin du traitement

Depuis, j'ai malheureusement eu à nouveau des boutons. Pas beaucoup hein ! Quelques points blancs, 4 ou 5 en un mois et demi, principalement sur l'arrondi du visage (que j'ai éclatés, car je suis une idiote ahah). Même si cela m'embête sur le coup, ils cicatrisent bien plus vite que les boutons inflammatoires que j'avais avant ! Pour le reste, ma peau est saine, lisse, pas déshydratée du tout. Sur la joue droite j'ai des cicatrices sans profondeur mais légèrement rouges encore. J'espère qu'elles s'effaceront comme promis ! Malgré tout, je sors toujours sans me maquiller le teint :-)

L'eczéma a complètement disparu, ainsi que les plaques sèches sur les bras. Je me lave les cheveux tous les 5 jours à peu près. Mes tendinites sont toujours là mais moins douloureuses tout de même. J'hésite entre reprendre des rendez-vous kiné ou attendre que ça passe. J'ai encore les lèvres un peu trop facilement sèches, mais je n'arrange pas mon cas vu que je porte très régulièrement des encres à lèvres !

Si vous vous intéressez à ce traitement, vous savez aussi que l'usage de cire pour l'épilation est proscrite du coup. 1 mois après, j'ai testé pour les sourcils et les lèvres (en institut), et ma peau n'a pas réagi plus que de raison. Test réussi, je peux reprendre l'épilation à la cire !

En bref, le bilan est plutôt bon malgré l'apparition de quelques boutons. Pour rappel, j'ai suivi ce traitement car les précédents ne me permettaient pas de me débarrasser pour de bon de mon acné inflammatoire, ce qui était bien autre chose que de malheureux comédons blancs, qui apparaissent en moins de 12h et disparaissent très vite. J'espère tout de même qu'à l'avenir ils ne reviendront pas pour de bon :-)

Si vous m'avez lue jusque là, bravo ! Cet article est plus long qu'imaginé, mais j'espère qu'il répond à vos questions, et sinon je suis à dispo pour causer conseils et partage d'expériences !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire