mardi 8 novembre 2016

L'Acné, le Dermato et Moi : Révolution Roaccutane (Acnétrait) + Bilan 1er mois !

Acné : je sors les griffes !
Bonjour à toutes (et tous) !

On se retrouve ce jour pour parler acné, à nouveau. Depuis maintenant 2 ans je suis suivie par un dermatologue afin de soigner mon acné. Qui lui subsiste depuis mon adolescence, donc au moins 10 ans.

Ces traitements ont eu plus ou moins de succès, mais leur point commun est la combinaison d'un traitement oral antibiotique (Tetralysal, Doxycyline) et d'un traitement local, que ce soit un gel antibiotique (Erythrogel), une crème à base de Trétinoïne (Locacid, Effederm), une combinaison des deux (Erylik), ou une crème à base de Peroxyde de Benzoyle (Eclaran, Cutacnyl, Curaspot, ...). C'est à ce jour la combinaison de médicaments la plus efficace, à part la "solution finale" Roaccutane.

Clic Clic pour mes aventures précédentes :

Le Bilan Dermato d'Octobre : Ce "ras-le-bol"

C'est devenu presque un rituel : entre la fin septembre et début octobre, depuis 2 ans, je revois mon/ma Dermato (je vois indifféremment les deux). Et on cause. On cause de comment s'est passé l'été, comment j'ai supporté le traitement prescrit début mai, si j'y ai vu une amélioration. En bref, comment j'ai vécu mon acné ces 6 derniers mois.

Alors je lui dis. Je lui dis qu'en effet l'Eclaran assèche bien les boutons, que la Doxycycline améliore un peu la situation, mieux que le Tetralysal. Mais surtout, je lui fais part de mon sentiment que "ça n'en finit pas".

J'ai beau suivre avec assiduité ces traitements médicaux, les poussées continuent de survenir chaque mois, des poussées toujours inflammatoires. Et ce n'est pas un symptôme pré-mensuel car vu ma pilule progestative à prendre en continu (coucou la thrombose de 2013), je n'ai plus de règles. J'explique preuve à l'appui, car justement je viens la voir avec les marques récentes de 7 boutons dans la zone entre les 2 sourcils. J'explique aussi qu'à l'arrêt du traitement oral pour l'été, ou tout autre test "pour voir", après de nombreux mois de traitement, l'acné revient aussi sec, il n'y a pas de période où je suis tranquille malgré tous les efforts fournis.

Ma Dermato écoute, regarde mon visage, le haut de mon dos, reproche mes gratouilles (l'acné me provoque des démangeaisons, qu'elle le veuille ou non), et me pose cette question :
"Vous en avez marre à quel point ?"
Ma réponse "Voilà minimum 10 ans, peut-être 12, que j'ai de l'acné, 2 ans que je consulte ici, je n'en peux plus de cette peau d'ado qui n'en finit pas alors que j'ai 26 ans et que je veux vraiment passer à autre chose."

"Alors dans ce cas on peut tout arrêter... et passer à l'Isotrétinoïne."

Cette phrase, je ne pensais pas l'entendre, même si le Dermato m'en avait parlé le 1er jour, à la 1ère consultation. Car on propose habituellement ce traitement, un générique du Roaccutane, pour les acnés sévères. Mais je n'ai pas une acné sévère. Seulement une acné modérée qui résiste aux traitements habituels. C'est une prescription possible mais peu abordée.

Après avoir galéré à trouver un carnet de suivi vierge (paye ton stress de 5 minutes en mode "pourvu qu'elle en trouve un"), la Dermato m'a demandé si j'étais enceinte et si je comptais le devenir dans les prochains 6 à 8 mois. La réponse est non, évidemment. Elle a pris le temps de m'expliquer les principaux effets secondaires, les règles à suivre, la prise de sang mensuelle, etc. Elle m'a demandé si j'avais déjà entendu parler de ce médicament, et ayant lu des blogs qui en parlaient, j'ai pu même lui dire que je m'étais bien renseignée ! :-)

J'ai signé un Formulaire d'Accord de Soins et de Contraception, qui m'engage à prendre une contraception pour toute la durée du traitement et à suivre un certain nombre de règles (ne pas donner mes capsules, faire mes prises de sang mensuelles, ...).

La Dermato a choisi de faire une prescription relativement faible pour commencer, à 40mg par jour, ce qui correspond à moins de 0,5mg par kilo me concernant (oui, moi et mes 1m77 on pèse^^). A la pharmacie j'ai eu le générique Acnétrait, mais n'importe lequel fait l'affaire.

Le tout, sous réserve d'une prise de sang satisfaisante (cholestérol, triglycérides, transaminases et bêta-hCG), ce qui a été le cas dès le lendemain.

Aussi déterminée à chasser l'acné qu'un tigre avec sa proie !

Bilan 1er mois : Très bonne tolérance !

J'ai revu ma Dermato début novembre pour le bilan du 1er mois et obtenir la prescription suivante, car l'ordonnance n'est valable qu'une fois et il faut à chaque fois refaire la prise de sang (tout en cas de nouveau traitement ou changement de dosage, sinon seulement bêta-hCG). Mon taux de trigly' a baissé mais mon taux de cholestérol a augmenté ; ça reste quand même correct selon le médecin :-).

Au niveau des effets secondaires, ils sont sincèrement très limités ! Je ne crois pas avoir trouvé une routine idéale encore, mais ma peau n'est pas très sèche, mes lèvres sont tout à fait hydratées. J'ai eu 2 poussées de boutons au cours du mois : les deux premières semaines c'était plutôt dans le dos, et les deux dernières sur le visage.

Quelques effets secondaires à noter, mais qui ont disparu depuis :
- Des saignements de nez les 7 premiers jours, mais j'avais un rhume ça n'a pas du aider ;
- Des démangeaisons intenses du cuir chevelu. Sur ce dernier point j'avais déjà des démangeaisons avant mais ça a atteint un point incroyable. Et puis, assez soudainement ça s'est arrêté et je peux même me passer de shampoing pendant 4 à 5 jours, ce qui était absolument inenvisageable avant !

Du coup, au vu de cette très bonne tolérance du médicament, ma Dermato a décidé d'augmenter mon dosage de 40mg à 50mg, ce qui atteindra alors réellement les 0,5mg par jour et par kilo.

RDV pris fin novembre pour la suite de cette nouvelle aventure, qui j'espère sera la dernière concernant l'acné !

N'oubliez pas, surtout, que je vous raconte mes histoires médicales, comme un encouragement, mais mon acné n'est pas la vôtre donc rien ne remplacera la consultation chez votre médecin préféré :-).

Clic Clic pour mes aventures précédentes :

Passez une belle soirée,

La Bise

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire